Lettre de la fabrique, juillet 2020

Une Scic à la pointe de la tradition et de la modernité

Lettre de la fabrique, juillet 2020

C’était le 1er août 2017, il y a trois ans. Les amis étaient présents pour la réouverture de l’atelier. Une journée capitale pour la nouvelle SCIC qui venait d’être créée. Les travaux de la première phase étaient terminés et l’outil de travail mis à disposition,…

Le groupe des amis fidèles présents en ce jour de reprise de la production, en août 2017.

Les premières pièces seront mises en vente quelques mois plus tard.

L’aventure pouvait se poursuivre après la période de transition offerte par Richard Esteban, maître de la Poterie d’Aigues Vives. Transition d’une importance salutaire pour le maintien de l’activité potière à Cliousclat.

Trois ans plus tard, que de chemin parcouru ! Nombre d’évènements sont venus jalonner ces années, certains prévus, d’autres moins.

Isabelle GONTARD, cheville ouvrière de la Fabrique, retrouvait sa place au décor après la transition de Richard ESTEBAN, qui a maintenu l’activité de la boutique avec ses productions.

Je salue une fois encore le travail réalisé par l’équipe actuelle de l’atelier et par Georges Berrebi, premier gérant de la SCIC, qui a mis en place les éléments indispensables à l’analyse et à l’évolution de la Fabrique.

Nous venons de réaliser au mois de juillet le mois le plus prometteur et le plus positif depuis le redémarrage de l’atelier, en termes de nombre de visiteurs, de pièces vendues et de chiffre d’affaires.

Un des tours de 1903, restauré et conservé en état de marche.

C’est un résultat exceptionnel compte tenu d’un contexte qui était bien incertain au sortir d’un printemps difficile, malgré les aides reçues, indispensables à notre trésorerie.

Il est espéré que le mois d’août soit de même veine. Les fours s’enchaînent, la production fait le maximum.

Isabelle, Nicolas, Cathy et Guilhem, chef d’atelier, l’équipe au complet.

Les visiteurs de la poterie sont en nombre, fidèles, locaux le plus souvent, de proximité régionale. Les vacances d’été ont amené aussi une fréquentation en progression.

L’effet de l’émission La Maison France5, rediffusée récemment, est réel et appréciable. Il montre l’importance des médias, de la communication aujourd’hui. La Fabrique de Poteries, à travers les outils comme Instagram, FaceBook, le site web de la Fabrique, essaie d’être présente sur les réseaux sociaux, de vous informer régulièrement.

Les Invités de la Fabrique sont Jérôme Galvin, céramiste de talent installé dans la ferme familiale de Moustiers Sainte Marie, qui devait exposer cet été dans le cadre du Marché des Poteries de Terres Vernissées. Jérôme a sélectionné une partie de son travail pour Cliousclat et reviendra au printemps prochain. C’est un honneur pour nous que de l’accueillir. Marie Delafosse, jeune céramiste de terre vernissée installée à Vallauris, continue d’exposer son travail original à la boutique. Pièces colorées, souvent écrites. Marie a choisi de rejoindre Cliousclat au début du mois de septembre et s’installera dans l’un des ateliers mis en location par la mairie. C’est une excellente nouvelle pour nous et nous l’attendons avec impatience.

Jérôme GALVIN par lui même.
Jérôme GALVIN à Moustiers Sainte Marie.

L’exposition qui se tient dans la magnifique salle rénovée réunit deux artistes locaux. Evelyne Dubour, peintre, qui expose des œuvres travaillées à partir de tapisseries anciennes, et Bernard Froment, qui se présente comme « agri-sculpteur » et travaille avec un égal bonheur le bois, le métal et le verre. Exposition qui se tient jusqu’aux Journées du Patrimoine, le 20 septembre, et qui vaut un beau détour, le travail d’Evelyne et de Bernard étant complémentaire et très artistique.

A propos d’exposition, Nicolas Roscia, qui est le maître des fours et des cuissons de la Fabrique, expose ses œuvres personnelles, très originales, à la Galerie Nadia B, à Dieulefit, et ce jusqu’au 27 septembre. Une visite à faire qui ne manque pas d’intérêt.

Je reviendrai plus longuement début septembre sur l’évolution que l’atelier s’apprête à connaître et qui prépare l’avenir.

L’équipe de l’atelier est très fréquemment sollicitée pour répondre à des demandes de stages, de formation, des week end de pratique et réfléchit à mettre en place, dès les premières semaines de septembre, une organisation permettant de répondre à ces demandes, diversifiant ainsi son activité par des propositions attendues.

Je vous remercie de votre lecture attentive et vous souhaite un joli mois d’août…

Jean-François Gontard

Gérant de la SCIC

Partager

 

Aucun commentaire

Ajoutez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.