Lettre de la fabrique, juin 2020

Une Scic à la pointe de la tradition et de la modernité

Lettre de la fabrique, juin 2020

Mardi 2 juin, Cathy, Isabelle, Guilhem et Nicolas ont retrouvé leur poste de travail. Une première réunion commune pour répartir le travail à venir, organiser les cuissons, les commandes et le planning de la tenue de la boutique pour les mois de juin et de juillet. L’occasion aussi de faire le point sur les ventes du mois de mai.

La boutique a en effet retrouvé ses clients dès le 16 et le 17 mai, puis pour les longs week end de l’Ascension et de Pentecôte.

Guilhem BASTIER a vite retrouvé les gestes du tourneur.

Les fidèles sont revenus et les ventes ont repris, timidement certes, mais le résultat est encourageant.

C’est avec un bel et réel enthousiasme que le travail a repris son rythme dans l’atelier. Nicolas prépare les engobes et les fours. Isabelle décore. Cathy a retrouvé son activité au calibrage et Guilhem son tour… La vie reprend comme si de rien n’était.

L’atelier accueille les visiteurs qui le souhaitent à condition qu’ils soient porteurs de masques. A la boutique tout est en place.

Nicolas ROSCIA. De l’engobe au four.

Les dernières mesures concernant l’activité partielle du mois de mai et le fond de solidarité ont été demandés, une dernière fois.

Dans l’enceinte de la Fabrique, une véritable ruche car les travaux ont repris de plus belle. Les entreprises se succèdent pour terminer la deuxième tranche des travaux.

Cathy GEORG modèle la forme d’un pichet canard. Une pièce appréciée.

Hier, le maire Gilbert Chareyron et deux de ses adjoints nouvellement élus, Laure Huson et Jean François Chary, ont participé à la traditionnelle réunion de chantier.

Les trois restaurants de Cliousclat vont reprendre leur activité, organisent les places et terrasses au regard des nouvelles recommandations récemment transmises.

Nous savons l’importance pour la Fabrique de la reprise de l’activité des restaurants, surtout le week end.

Nous espérons de l’été à venir, du mois de juin, du tourisme, campings et gîtes, largement fréquentés d’habitude.

Isabelle GONTARD retrouve ses décors.

Vous le savez, le marché des Poteries de Terres vernissées ne se tiendra pas cette année. Il en est de même pour l’exposition de Jérôme Galvin, qui devait être le moteur de cet été et qui se tiendra au printemps prochain… Ces deux évènements devaient être porteurs pour la Fabrique. Il faudra faire sans.

Mais le moral est bon, la volonté intacte de faire de cet été l’été de la reprise.

L’avenir de la Fabrique passe par un été réussi, par une reprise des ventes.

La production sera au rendez-vous…

Partager