La poterie sur France Bleu

Une Scic à la pointe de la tradition et de la modernité

La poterie sur France Bleu

La Poterie et sa série limitée « Johnny », imaginée par Nicolas Sourdive en hommage à son idole, sont à l’honneur sur France Bleu DRÔME Ardèche ce matin… à réécouter en Podcast sur leur site !

Dans le village potier de Cliousclat, un artisan rend hommage à Johnny Hallyday à sa manière. Quelques jours après le décès du chanteur en décembre dernier, Nicolas a décidé de fabriquer des assiettes.

La Fabrique de Cliousclat est l'une des plus anciennes poteries de France encore en activité.
La Fabrique de Cliousclat est l’une des plus anciennes poteries de France encore en activité. © Radio France – Victor Vasseur

Cliousclat, France

Quand on entre dans le magasin de la poterie, on tombe sur des centaines de pièces. Mais quatre piles d’assiettes attirent l’attention. Elles rendent hommage à Johnny Hallyday, le chanteur mort en décembre 2017. Nicolas a 67 ans, ce fan est l’ancien patron de la poterie : “Ca ne passera jamais. Il n’y a qu’une seule personne qui pourra un jour m’expliquer, ce sera un grand psy. Il faut qu’il m’allonge et qu’il me dise pourquoi j’ai ça dans les veines.”

Comptez 30 euros pour ces assiettes. - Radio France
Comptez 30 euros pour ces assiettes. © Radio France – Victor Vasseur

Dessiner le visage de son idole, ou un petit message sur des assiettes, c’est sa manière à lui de na pas oublier Johnny : “J’avais ce support, cette capacité et cette envie. J’ai fait des assiettes pour Johnny.

Comptez 30 euros pour une assiette hommage à Johnny. C’est une série limitée, la moitié est déjà partie. La poterie de Cliouscat n’en refabriquera pas.  

Nicolas a noté la date de la disparition de Johnny un peu partout dans le village. - Radio France
Nicolas a noté la date de la disparition de Johnny un peu partout dans le village. © Radio France – Victor Vasseur
Difficile d'oublier la mort de Johnny dans ce village. - Radio France
Difficile d’oublier la mort de Johnny dans ce village. © Radio France – Victor Vasseur

La renaissance d’un atelier de potier

Dans ce village, cette poterie est historique. Née il y a un siècle, la Fabrique n’est plus viable en 2013. L’activité cesse, les portes ferment. Mais pour sauver ce patrimoine, la mairie décide de racheter la poterie. Quatre ans plus tard, il y a de nouveau de la vie dans l’atelier.  

Cet atelier existe depuis plus d'un siècle. - Radio France
Cet atelier existe depuis plus d’un siècle. © Radio France – Victor Vasseur

Les fabriques de ce style encore en activité en France se comptent sur le doigt d’une main. Quand je franchis la porte d’entrée, je sens le passage de tous ces gens qui ont travaillé avec cette terre de Cliousclat. C’est une tradition.” Isabelle Gontard, décoratrice de poterie à Cliousclat depuis 35 ans.  

Isabelle travaille dans cette poterie de Cliousclat depuis plus de 30 ans. - Radio France
Isabelle travaille dans cette poterie de Cliousclat depuis plus de 30 ans. © Radio France – Victor Vasseur

Aujourd’hui, cette poterie est classée monument historique. Il y a trois équivalents temps plein. En tout, deux millions d’euros seront investis par la mairie, le département, la région et l’État. Un pari gagnant pour Isabelle Picchi, la première adjointe à Cliousclat : “Pour nous la poterie, c’est un patrimoine local. Elle appartient à tous les habitants de Cliousclat. On avait vraiment à cœur de faire repartir cette poterie qui était l’âme du village.

Lors du premier jour de vente, en décembre dernier, près d’un millier de pièces ont été vendus par la poterie.

La vente des poteries de Cliousclat vient de reprendre. - Radio France
La vente des poteries de Cliousclat vient de reprendre. © Radio France – Victor Vasseur

Partager